Avant d’être un divertissement ou une détente, le jeu de l’enfant est une façon d’appréhender le monde. C’est dans cet esprit que Le Centre Educapolis s’engage dans une démarche spécifique à travers une sensibilisation au jeu d’échecs.

L’équipe pédagogique du Centre Educapolis œuvre au développement du jeu d’échecs en faveur d’enfants de la maternelle jusqu’au collège à travers des ateliers organisé au sein du centre. Elle est constituée de professionnels expérimentés dans le souci d’améliorer constamment nos réflexions et nos actions en matière de pédagogie et d’animation.

Dans cet esprit de professionnalisme, Le Centre Educapolis a investi dans du matériel performant et ludique et cherche, en permanence, de nouveaux outils pédagogiques. Le Centre organise ces ateliers pour que les enfants jouent… aux échecs.

Des enfants sensibilisés à la joie que procure une réflexion finement menée et épanouis dans le cadre scolaire.

Permettre aux enfants de développer, en milieu scolaire et parascolaire, leurs qualités intellectuelles, émotionnelles et sociales par la pratique d’un sport exigeant et ludique, le jeu d’échecs. Susciter chez l’enfant, la curiosité, l’intelligence, le désir de chercher, le plaisir de trouver… par le biais de quelques cases bicolores, de personnages mythiques et de grandes aventures…

Les animateurs transmettent leur savoir à des enfants de quatre à 15 ans. Ils s’adaptent, selon les groupes. Ils passent de l’initiation au perfectionnement, de l’enfant scolairement à l’aise à celui dont la réussite et la confiance passera peut- être par un Atelier Echecs ou une autre activité parascolaire.

L’objectif est le développement du langage, de la motricité, des activités artistiques et créatrices, la formation de l’esprit scientifique et, plus généralement, du raisonnement.

Sur le plan intellectuel

Mémoire :

– mémoire visuelle (positions des pièces), mémoire d’enchaînements des coups

– mémoire courte, à long terme (apprentissage des ouvertures, des finales…)

Attention et concentration :

Prise en compte d’éléments disparates d’un ensemble qui évolue en permanence.

Capacités de calcul :

Prise en compte de la valeur relative/absolue des pièces, calcul des variantes

Repérage dans un espace plan

Esprit d’analyse et de synthèse :

Analyse d’une position : matériel, structure de pions, sécurité du roi…

Raisonnement par déduction, rigueur logique

Objectivité, esprit critique

Capacité à concevoir un plan

Imagination :

Élaboration de la stratégie de jeu, et des tactiques

Anticipation :

Prévoir une suite de plusieurs coups en fonction du raisonnement de l’autre.

Sur le plan du caractère

Le jeu d’échecs participe à la structuration du caractère en favorisant le développement de :

La volonté de réussir, d’atteindre l’objectif, de gagner

La maîtrise de soi :

L’esprit de décision :

-choix d’un plan

-choix du coup à jouer : réfléchir avant d’agir, décision irrémédiable.

Sur le plan moral et social

Le jeu d’échecs véhicule les valeurs suivantes :

Respect d’autrui

Respect des règles

Travail en équipe

Cette activité est proposée en extrascolaire le midi ou le soir. L’atelier d’échecs se déroule sur une heure hebdomadaire le plus souvent séparée en deux temps :

  • 20 minutes de théorie (participation en groupe autour d’un thème étudié sur un échiquier mural)
  • 40 minutes de pratique, de parties simples ou simultanées, d’animations variées, d’intervenants extérieurs…

Le matériel (pris en charge par le Centre)

Chaque atelier disposera :

  • De jeux d’échecs à raison d’un jeu pour deux élèves
  • D’un échiquier mural
  • De pendules pour les tournois
  • De fiches pédagogiques
  • De coupes, de médailles et de cadeaux pour les récompenses de fin d’année

Les participants

Les élèves sont répartis en groupes d’âges et de niveaux, un seul atelier pouvant comporter deux groupes. Groupes de 10 à 20 élèves maximum

Déroulement

Les 20 premières minutes de l’atelier sont consacrées à un cours sur échiquier mural et à des exercices. Le reste de la séance est consacré aux parties d’échecs, encadrées par l’animateur.
Pour chaque groupe de niveau l’animateur applique le projet pédagogique annuel établi par le Centre Educapolis.

Début des cours

Afin de se fondre au mieux dans l’organisation de l’établissement, les ateliers débuteront la première semaine de Mars.

Le Roi

Le Roi est la pièce la plus importante aux échecs. Il peut se déplacer d’une case dans toutes les directions, y compris en diagonale (il existe aussi un mouvement spécial: le roque). Il ne peut pas être capturé, et s’il est menacé il faut le protéger immédiatement. S’il est impossible de le protéger, alors la partie est perdue. On appelle mettre en échec, le fait de menacer le Roi ennemi. Si le Roi attaqué ne peut être sauvé, il y a échec et mat, et le joueur perd la partie.

La Dame

La Dame est la pièce la plus puissante de l’échiquier. Elle contrôle en effet plus de cases que les autres figures. Elle peut se déplacer dans tous les sens, même en diagonale, et d’autant de cases qu’elle veut. Elle ne peut cependant pas sauter par-dessus les autres pièces.

La Tour

La Tour peut se déplacer de n’importe quel nombre de cases, horizontalement ou verticalement. Elle ne peut pas sauter par-dessus les autres pièces.

Le Fou

Le Fou se déplace de n’importe quel nombre de cases, et uniquement en diagonale. Un Fou restera donc toujours sur la même couleur de case. Il ne peut pas sauter par-dessus les autres pièces.

Le Cavalier

Le mouvement du Cavalier se décompose en deux étapes; il commence par avancer d’une seule case, horizontalement ou verticalement, et ensuite, tout en continuant de s’éloigner de sa case de départ, il avance d’une case en diagonale. Le fait que la première case soit occupée ou non n’a pas d’importance.

Le PionRésultat de recherche d'images pour "Le Pion"

La particularité du Pion est qu’il ne peut pas reculer.